Traduction / Translation: English

Affaires juridiques et financières

Si vous êtes atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, il est important que vous participiez au processus de prise de décisions relatif à vos affaires financières et juridiques, pendant que vous êtes en mesure de prendre des décisions et de signer des documents légaux.

Lorsque vous prenez les dispositions nécessaires dans les premiers stades, vous êtes en mesure de contrôler votre propre avenir.

Parlez-en à votre famille. Assurez-vous que les questions financières seront confiées à une personne de confiance. Préparez une procuration autorisant une personne à prendre légalement des décisions, en votre nom, quand vous ne serez plus capable de le faire. Discutez avec un avocat de la possibilité de nommer une personne chargée de vos intérêts financiers.

Rassemblez tous vos documents juridiques et financiers :

  • comptes bancaires
  • hypothèques
  • polices d’assurance
  • régimes de retraite, régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER)
  • placements
  • titres de propriété de la maison et de l’auto
  • testament
Testaments et autres documents importants

Dès que possible après l’établissement du diagnostic de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, dressez la liste des documents importants dont vous aurez besoin. Passez en revue la liste avec les membres de votre famille; cela vous permettra de participer à la prise de décisions concernant ces documents. De plus, cela aidera votre aidant et les membres de votre famille à connaître vos souhaits. Les noms de ces documents varient d’une province à l’autre et d’un territoire à l’autre; en voici toutefois quelques-uns :

  • un testament qui précise le partage de vos biens après votre décès
  • un document qui désigne un décisionnaire remplaçant, c’est à dire une personne qui peut prendre des décisions quant aux questions financières et juridiques en votre nom lorsque vous n’êtes plus en mesure de le faire
  • un document qui désigne un décisionnaire remplaçant pour toute décision face aux soins de santé futurs
  • un « testament biologique », ou une « directive préalable » qui précise vos souhaits quant aux soins de santé et aux soins en phase terminale. Ce document peut aider votre famille à prendre des décisions difficiles qui peuvent survenir au cours de la maladie, lorsque vous n’êtes plus en mesure de prendre ces décisions vous-même.

Communiquez avec un avocat pour obtenir des renseignements spécifiques quant aux exigences légales dans votre province ou territoire. Vous pouvez aussi communiquer avec votre Société Alzheimer régionale afin d’obtenir de plus amples informations.

Pour bien planifier l’avenir, il faut avoir les documents et les renseignements juridiques et financiers suivants et dire à un conseiller et à un membre de la famille à qui vous faites confiance, où ils se trouvent :

  • comptes bancaires
  • cartes de crédit
  • prêts et hypothèques
  • polices d’assurance (vie, auto, résidence, invalidité)
  • régimes de retraite et REER
  • placements
  • possession d’immobilier, d’une résidence, d’un commerce, d’une automobile
  • services funéraires prépayés et/ou concession (lot) au cimetière

Si vous n’êtes pas en mesure de fournir cette information vous-même, voici d’autres sources qui pourraient s’avérer utiles :

  • documents personnels (comme un chéquier, un relevé de compte bancaire ou un relevé de placements)
  • directeur de banque
  • avocat
  • conseiller financier
  • employeurs antérieurs