La charte des droits des personnes atteintes

Traduction / Translation: Français

Les Canadiens atteints d’une maladie cognitive jouissent des mêmes droits de la personne que tout autre Canadien, tel que stipulé dans la Charte canadienne des droits et libertés. Cependant, la stigmatisation et la discrimination sont des obstacles énormes pour eux et contreviennent souvent à leurs droits.

C’est pourquoi la Société Alzheimer du Canada est heureuse de lancer officiellement la toute première Charte canadienne des droits des personnes atteintes de maladies neurodégénératives. Ce document historique est le point culminant de plus d’une année de travail effectué par le groupe consultatif, constitué de personnes atteintes d’une maladie cognitive.

La Charte définit 7 droits explicites qui habilitent les Canadiens touchés par une maladie cognitive à se défendre, tout en garantissant également que les personnes et les organismes qui les soutiennent connaissent et protègent leurs droits.

Énoncé de la charte

En tant que personne atteinte d’une maladie neurodégénérative, je bénéficie des droits fondamentaux stipulés dans la Charte canadienne des droits et libertés, au même titre que tout autre Canadien.

Cette charte :

  • S’assure que les personnes atteintes de maladies neurodégénératives connaissent leurs droits,
  • Renforce la capacité des personnes atteintes de maladies neurodégénératives à protéger leurs droits et à les faire respecter, et
  • S’assure que les personnes et les organismes qui soutiennent les personnes atteintes de maladies neurodégénératives connaissent leurs droits.

Tous les Canadiens devront s’efforcer de protéger et de respecter les droits des personnes atteintes de maladies neurodégénératives afin que ces dernières soient perçues comme membres à part entière de leur communauté.

Téléchargez dès à présent la charte des droites des personnes atteintes de maladies neurodégénératives au format PDF